Baby Gym – l’activité loisir dédiée aux enfants à partir de 10 mois

Baby gym, que du bonheur !

Pour commencer posons le décor: imaginez un vaste espace, aux chaudes couleurs et aux équipements en mousse, dans lequel le stress n’est pas au rendez-vous ! et oui, il existe encore quelques endroits magiques où nos enfants peuvent se laisser aller au plaisir d’évoluer dans un espace où ils ne se heurtent à aucun interdit ! Sans surprise, l’environnement et la liberté favorisent le développement psychomoteur, la motricité et l’éveil.

Pour autant, quelques règles régissent cette liberté car nous sommes bien, avant tout, dans un cours ! La baby gym est une bonne école pour apprendre à nos petits à vivre en société. Les enfants y apprennent la patience, le partage, la confiance en eux et dans les autres, la solidarité, le respect du matériel et de leurs camarades.

En plus des parcours et exercices qui composent un cours collectif, dans certaines salles, les animateurs organisent des jeux de mimes ou musicaux qui vont développer la créativité de l’enfant.

Rajoutons enfin l’occasion pour votre bout de choux de se créer de nouveaux camarades et de partager avec eux de vrais moments de complicité le tout animé d’une tranquillité qui ne vous laissera pas indifférent à ces pures moments de bonheur.


La baby gym recommandée par les pédiatres !

La grande famille du baby-sport offre un ensemble d’activités physiques et de jeux destinés à développer la motricité des enfants de 10 mois à 10 ans, en particulier l’équilibre, la coordination et la réactivité, 3 éléments fondamentaux de toutes les activités physiques et sportives.

N’allez pas imaginer que la baby gym est la première école du futur sportif de haut niveau ! non, ce n’est pas son objectif du tout. Cependant, dès l’âge de 7 ans et plus, Il constitue une excellente préparation à la future pratique d’un sport. En effet, la baby gym agit sur des facteurs psychomoteurs, psychologiques, psychosociaux pour favoriser le bon développement et l’épanouissement de l’enfant.

Grace à la Baby Gym, l’enfant de moins de 6 ans va pouvoir se défouler, rigoler, chanter, s’amuser … vivre un vrai moment de liberté tout en ressentant son corps et ses possibilités, en prenant confiance en lui grâce à la recherche continue d’autonomie, en découvrant et en respectant le monde qui l’entoure, en vivant simplement avec les autres.


A chaque âge son activité

Avant 18 mois

Certains clubs ou coachs particuliers accueillent vos enfants à partir de 4 mois mais les activités de baby-gym concernent, plus généralement, les enfants de plus de 10 mois.

En dessous de 10 mois ce sont les 5 sens de Bébé qui seront mis en éveil. Votre enfant expérimentera de nouvelles sensations grâce à des petits jeux sensoriels et des massages câlins adaptés. La baby gym aidera, à ce stade, votre bébé à tonifier les muscles de son cou ou encore à suivre des yeux et à fixer son regard.

A partir de 10 mois, votre enfant découvre la mobilité, les premières phases d’équilibres à 4 pattes puis debout, vient ensuite l’acquisition de la marche. La Baby gym apporte alors l’autonomie et participe à sa découverte de l’environnement matériel et humain mais surtout de son propre corps et de ses possibilités.

De 18 mois à 3 ans

C’est l’âge où vous trouverez plus facilement des clubs proposant des activités de baby-gym aux enfants de plus de 18 mois. Bien que confiance en soi et compétences se soient affirmées, votre présence est encore requise pour l’assister dans les différentes activités. A un âge où l’imitation joue un rôle décisif, il vous regarde mais observe également les autres enfants et parents. Il découvre ainsi de nouvelles relations, aussi bien avec le parent, qui est dans ce cadre un partenaire privilégié, qu’avec les autres enfants.

De 3 à 5 ans

Lorsque votre enfant devient plus autonome, il peut évoluer seul sur les circuits aménagés, véritables parcours d’aventure stimulant son agilité et son équilibre. Maintenant qu’il maîtrise de mieux en mieux ses nouvelles capacités corporelles (force, agilité, adaptations aux données de temps et d’espace) et les coordonne entre elles, les possibilités d’activités s’élargissent considérablement : courir, sauter, grimper, rouler, ramper, danser, jouer, chanter…

Les interactions avec les autres enfants jouent là aussi un rôle majeur dans la découverte de ses possibilités d’action et d’expression

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − dix-neuf =