Parachutisme, saut en parachute, chute libre : un grand saut sur les Alpes et la Provence

Sauter en sécurité

Le parachutisme est un saut en chute libre à partir d’un avion ou autre aéronef à une hauteur avoisinant le plus souvent les 4000 mètres d’altitude. Le parachutiste ouvre ensuite sa voile pour ralentir sa chute et entamer une descente douce vers le sol.

Qu’est ce qu’une chute libre ?

Si le terme « chute » vous effraie un peu, rassurez-vous, les spécialistes vous le diront : vous avez plus la sensation de flotter que de tomber.

Et le vertige ?

Pas d’impression de vertige non plus ! Vous serez très haut et n’aurez pas de contact avec le sol. On a le vertige lorsque l’on a des repères par rapport à la terre.

Et pour respirer ?

Aucun problème, l’air ne manque pas : vous respirerez normalement.

Avec quel matériel ?

Pour une sortie en toute sécurité, un parachute est équipé de plusieurs éléments :

En plus de la voilure principale, une deuxième voile de réserve est déployée si l’autre ne s’ouvre pas ou comporte un défaut. Les parachutes de vol école sont aussi équipés d’un déclencheur de sécurité qui mesure la vitesse de descente et l’altitude. Si à une hauteur déterminée vous êtes toujours en chute libre, la voile s’ouvre automatiquement.


Sensations et souvenirs en images

Un saut tandem

Pour votre baptême de l’air, le parachute tandem vous permet d’effectuer un saut de découverte accompagné d’un moniteur. Ce parachute à deux places est parfaitement adapté pour goûter aux différentes sensations du saut et apprécier la vue unique sur les Alpes, la Provence et la Méditerranée.

Première étape de l’aventure : la montée en avion. L’impatience et le trac montent avec l’altitude ! Et très rapidement, il est temps de se lancer. Au moment du saut, l’adrénaline s’empare de vous. Des frissons, le cœur battant à mille à l’heure…

C’est ce qui fait le charme du parachutisme : à vous les émotions !

Plus de sensations

Pour aller au delà de la découverte, des stages d’initiation vous permettent de faire le grand saut en autonomie accompagné de deux moniteurs qui vous guident par radio pour maîtriser la chute, ouvrir et piloter la voile et enfin se poser en douceur.
Et pour aller plus loin dans la pratique, vous opterez pour la PAC, Progression accompagnée en chute : la formation des parachutistes.

Repartez avec votre film !

La plupart des écoles et clubs vous proposent d’être suivi par un caméraman qui filme vos prouesses. L’occasion de revivre ce moment unique et, surtout, d’en impressionner plus d’un autour de vous !


Un peu d’histoire…

Dès l’antiquité chinoise, des acrobates sautaient du haut de tours avec des petites structures faites à partir de toile tendue. Plus tard, Léonard de Vinci imagine une première ébauche d’un ralentisseur de chute.

Mais c’est le 22 octobre 1797 qu’a lieu le premier saut en parachute : André-Jacques Garnerin s’élance d’un ballon au dessus du parc Monceau à Paris.

Le terme « parachute » nous vient lui de Louis-Sébastien Lenormand qui, en 1783, avait effectué un saut avec un dispositif ressemblant à un parasol.

Dans les années 1950, le parachutisme prend son envol : il sort du cadre militaire et devient un véritable sport, de plus en plus pointu et inventif.

Aujourd’hui, le parachutisme sportif est composé de disciplines variées et créatives comme le Vol relatif, une suite de figures « à plat » par équipe, la Voltige, une succession de six figures à exécuter le plus rapidement possible ou encore le Free style, un enchaînement de figures artistiques dans les airs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + cinq =